Commune de Dschang : le tout-puissant fait un clin d'œil au " vice Dieu''

  • Ajouter le 24/10/21
  • 0 Commentaire
  • 360
  • Rédigé Par MenouActu    


  • Mis a jour 24/10/21 à 8:07

La politique d'action dite sociale portée par le puissant maire Jacquis Gabriel Kemleu Tchabgou intègre de plus en plus des activités en direction des personnes atteintes de handicap notamment son secrétaire général.


Le chantier en cours est un signal fort lancé à l'endroit du secrétaire général de sa commune, handicapés moteurs qui comme les autres personnes vivant avec le handicap présentent des difficultés liées à leur environnement en matière d'accessibilité, d'expression, de compréhension ou d'appréhension. Il pourra désormais sans peine majeur rejoindre son bureau ainsi pour conclure la proximité du bras droit au grand chef de file.


Le projet de construction d'une rampe longtemps évoqué par Gabriel Kemleu dans son discours se matérialise jour après jour à l'hôtel de ville. La rampe pour fauteuil roulant dont les finitions sont en cours ouvre le service public municipal aux personnes à mobilité réduite.

Ce chantier qui affiche déjà fière allure constituer à n'en point douter une des bonnes pratiques qui caractérisent l'action communale depuis deux ans selon le service de communication de la mairie de Dschang. L'objectif étant de permettre une participation des personnes en situation de handicap aux affaires publiques tel que prescrit la Convention relative aux Droits des Personnes Handicapées (CDPH).


À Dschang, les autorités locales savent bien que l'implication au niveau local des personnes en situation de handicap doit se faire dans une situation de citoyenneté active où elles se positionnent en tant qu'acteur des politiques locales. Tout commence donc par l'accès facile au siège de l'institution communale. Le Maire de Dschang est conscient que cet investissement peut changer la vie de ces investissements camerounais parce qu'ils peuvent espérer entrer et sortir de l'hôtel de ville plus facilement.

Les travaux en cours à l'hôtel de ville intègrent également l'aménagement d'une salle VIP sur l'espace qui, jadis capable d'une vue panoramique sur le bâtiment de la recette municipale. Ici, l'homme de la norme et de la qualité qui dirige aujourd'hui la Commune de Dschang fait prévaloir tout son talent.

 Les actions de finition sur les murs de ce pan de l'hôtel de ville donnent à admirer. Jacquis Kemleu Tchabgou y veille et les techniciens n'ont pas de choix que de laisser exploser leur talent d'artisan. Aucun bricolage n'est toléré.


À combien s'élève l'enveloppe globale de ce projet gigantesque ? Et sur quelle ligne à l'heure où l'implémentation du budget programme est plus que jamais évidente pour les acteurs de la décentralisation.

 Il n'est pas poli de poser cette interrogation surtout que les conseillers municipaux depuis plusieurs mois croisent les bras et attendent impatiemment le jour que le grand manitou pourra laisser parler son coeur et convoquer une session du conseil municipal, dont certains profite pour récupérer le peut dépenser au moment où ils cherchaient à briguer ce poste

Pour le reste félicitation monsieur le maire d'avoir pensé aux autres.


Par SM pour le journal citoyen MenouActu.

.