Épidémie de Poliovirus: Le premier tour de riposte nationale débute ce 22 Septembre .

  • Ajouter le 16/09/23
  • 0 Commentaire
  • 652
  • Rédigé Par MenouActu    


  • Mis a jour 16/09/23 à 14:00

Cette première campagne de vaccination gratuite organisée par le gouvernement camerounais au profit des enfants âgés de 0 à 5 ans, s'étendra du 22 au 24 Septembre prochain. Cinq régions sont concernées, notamment la région de l'Ouest Cameroun et près de


 deux millions (2.000.000) d'enfants, bénéficieront d'une prise en charge gratuite pour prévenir cette maladie contagieuse, paralysante et tueuse.


Les parents sont donc invités à se montrer coopératifs face aux équipes de vaccination, afin de sauver la vie de leurs progénitures.  En effet, depuis juin 2023, cinq variants de poliovirus ont été identifiés dans la région du Centre Cameroun. Les enfants de 0 à 05 ans  étant les plus exposés à ce virus qui paralyse pieds et mains, cette campagne vient répondre à un problème de santé majeur.


 Dans les cinq régions concernées par cette première vague de vaccination, 2.893.131 enfants âgés de 0 à 59 mois sont concernées .  


L' urgence de faire vacciner les enfants

Des équipes de vaccination ont été préparées à descendre dans les ménages, les écoles, les marchés, hôpitaux, églises, mosquées et chefferies, pour administrer aux enfants des vaccins par voie orale (VPO) ou injectable(VPI) au besoin.  

L' objectif étant de prévenir tous risques de contagion possible de ce nouveau variant de polio virus de type 2 détecter, et réduire sa propagation.

Ce 15 septembre 2023, les hommes de médias de la région de l'Ouest, ont reçu un briefing sur les outils de riposte du gouvernement à ce virus, en présence de la coordinatrice régionale du programme élargi de vaccination et des cadres de l'organisation de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Il est fortement recommandé aux parents, de respecter scrupuleusement les calendriers de vaccination de leurs enfants.


 La poliomyélite étant une maladie qui ne se soigne pas, seul le vaccin permet de prévenir et d'éviter toute contagion.  


Par CF de retour de Bafoussam pour le journal citoyen Menouactu

.