Revers de CAN : L'élite de l'Ouest se moque de la jeunesse.

  • Ajouter le 14/01/22
  • 0 Commentaire
  • 546
  • Rédigé Par MenouActu    


  • Mis a jour 14/01/22 à 18:41

Plusieurs hommes politiques ont organisé des charters et ont abandonné les enfants au stade.


Dans le souci de faire venir le public au stade et taire les critiques, l'élite populiste de la région de l'Ouest a choisi de mettre des bus à la disposition des jeunes élèves qui ont pris d'assaut le stade omnisports de Kouékong depuis 11 heures pour les uns et 12 heures 30 pour les autres.

Le stade pouvait ainsi afficher fière allure et a failli faire son plein d'œuf. L'animation a même atteint son paroxysme lors du derby de l'Afrique de l'Ouest. Seulement, à la fin du premier match, certains enfants ont voulu rallier leurs domiciles, se heurtant ainsi à la dure réalité de la difficulté à trouver un bus disponible.

S'il faut reconnaître que l'idée des élites du Ndé, de la Menoua, du Noun, et du Koung-Khi est salutaire, il va de soi qu'un suivi jusqu'au bout de ces jeunes aurait rehaussé l'éclat de cette initiative.


Vivement qu'il n'y ait pas de récidive lors du match de la dernière journée.

Guy Paulin Mbatchou envoyé spécial du journal citoyen MenouActu au stade Kouekong de Bafoussam

.