Société : Insécurité et vol dans le Département de la Menoua...

  • Ajouter le 05/01/22
  • 0 Commentaire
  • 118
  • Rédigé Par MenouActu    


Depuis un certain temps, il est devenu de plus en plus rare sans que l'on n'entende parler du vol de moto, de voiture ou de compteur d'eau... dans le Département de la Menoua et de ses environs. Le phénomène prend progressivement de l'ampleur.


 Les populations en général et plus particulièrement les victimes sont aux abois, dans la tristesse , l'angoisse et n'ont que leurs yeux pour pleurer surtout en ce moment où la cherté de la vie n'est plus à suivre.


This nouvelle race de personnes sans foi ni loi opèrent nuits et jours dans des domiciles, les points de stationnement habituel ou occasionnel, les lieux d'attroupement comme les églises et les espaces marchands.

À propos de ce vol, celui de moto semble occuper le premier rang d'après des cris venant de toutes les pièces et de façon récurrente surtout lors des cérémonies funéraires et officielles.

En ce qui concerne le cas des compteurs d'eau, ceux-ci sont situés hors de la barrière et ne disposent pas d'un système antivol qui font la joie de ces visiteurs d'un autre genre.


Que ce soit la moto, la voiture ou le compteur d'eau qui disparaît dans de telles circonstances, l'équation permettant d'en retrouver est très souvent un véritable "serpent de mer".

Preuve que ces "entrepreneurs du mal" bénéficient d'un secret dont ils sont les seuls maîtres.

D'où la nécessité de multiplier les voies et moyens afin de réduire ou d'éradiquer ces "oiseaux de mauvaise augure" qui tentaient de faire leurs "nids" au travers de la multiplication des stratégies dans le Département de Menoua et même au-delà de ses frontières.


La mise en œuvre des actions efficaces permettent aux populations dudit Département de respirer de l'air de sécurité comme par le passé. C'est une affaire de tous et de chacun qui repose sur le sens de civisme, de compréhension, de citoyenneté et de responsabilité.


En tout état de cause, "99( quatre vingt dix neuf ) jours pour le voleur ,le seul jour pour le grand patron" comme le dit si bien un adage de chez nous.

Denis TIOMELA pour le journal citoyen MenouActu

.