Partenariat État-entreprise privée : l'expérience de GESPROS groupe mis à contribution pour éradiquer les baisses de tension électrique à l'ouest et le nord-ouest Cameroun

  • Ajouter le 17/06/21
  • 0 Commentaire
  • 323
  • Rédigé Par MenouActu    


  • Mis a jour 17/06/21 à 9:57

L'entreprise citoyenne GESPROS Group au delà de la recherche du gain a démontré son élan patriotique et sa responsabilité sociétale a travers le transport du matériel pour la construction de deux lignes monoternes qui boosteront la croissance énergétique



Au cœur de l’activité portuaire camerounaise, l’entreprise GESPROS group occupe une place de choix avec en toile de fond la prestation de services en logistique et transport aussi bien en mer que sur terre. C’est du moins ce que l’on doit reconnaitre à cette entreprise qui en quelques années d’existence a su imposer sa présence sur pratiquement tous les corridors de l’Afrique centrale. La valeur n’attendant point le nombre d’années, l’entreprise que dirige avec maestria Alain Brian Nzombi a été sollicitée pour le transport des transformateurs du projet de construction de 2 lignes monoternes 225 KV financés conjointement par l’Etat du Cameroun et Exim Bank of India.


 L’acheminement des 3 premiers transformateurs sur le site d’Abong-Mbang ayant été un succès, place au convoi en direction de la région de l’ouest Cameroun avec son chapelet de difficultés. L’entreprise GESPROS qui n’a pas droit à l’erreur doit surmonter les obstacles du relief escarpé de la falaise de Foreké Dschang. Le convoi ayant fait son chemin jusqu’au pied de la falaise, c’est une autre étape de la mission qui commence. L’inconnu de cette équation difficile est de faire monter ces camions jusqu’à la fin de la falaise sans incident. Une réunion de remise au point s’impose. Un tracteur sera mis à contribution pour apporter une bouffée d’oxygène aux engins qui transportent la gigantesque cargaison. 2 jours ont suffi à l’équipe de GESPROS  pour braver le relief hostile de la falaise de Dschang. Au passage dans les différentes villes, le convoi suscite la curiosité des riverains. L’équipe avance tout doucement mais surement. Les transporteurs ayant une grande hauteur font face aux câbles électriques qui jonchent le trajet. Heureusement la dynamique équipe de GESPROS apporte une solution à la hauteur du problème. Au moment où l’entreprise croit avoir tout bravé pour mener à bon port ce projet,  survient une succession de défis à relever pour arriver sur le site. Tout d’abord, le site situé aux encablures du centre urbain de Bafoussam est difficile d’accès du fait des nombreuses collines. Au bout de moultes tractations, les engins arrivent sur le site. Le bout du tunnel est à l’horizon. 


Un autre travail de longue haleine commence ainsi. Du déchargement de la cargaison à l’installation sur les plateformes dédiées, il faut en moyennes 5 heures de travaux intenses.

La mission d’acheminement de cette importante cargaison s’achève au bout de 8 jours depuis la sortie du port autonome de Douala. L’entreprise contractante reçoit le projet après une collaboration qui a porté ses fruits.


La fierté se lit sur les visages de l’équipe qui a conduit dans le meilleur des cas ce projet.

Gespro Group pour parvenir à une telle réussite à su mettre en valeur le capital jeunesse pour revitaliser sa gestion quotidienne.


Toute l’équipe réunie sur le site célèbre cette réussite avec une bouteille de champagne.

Une prouesse à mettre à l’actif de l’entreprise GESPROS qui a sans doute de belles lettres à écrire dans l’histoire des activités portuaires au Cameroun.

Par Valdo Siewe, Symaro Mebego et Gaël Tadj pour le www.menouactuweb.com/www.menouactu.com

.